Muret : pour améliorer l’accueil des familles des détenus, le centre de détention fait des travaux

Depuis 2011 d’importants travaux de restructuration ont été réalisés dans le centre de détention de Muret. Cet été marque la fin de ces travaux, avec notamment un soin particulier quant à l’accueil des proches des détenus.

Les premières unités de vie familiale (UVF) ont ouvert en 2003. Petits appartements de 50 à 80m² échappant au regard d’autrui, elles permettent aux détenus de recevoir leurs proches dans l’intimité, plusieurs heures et jusqu’à trois jours. Jusqu’à présent, le centre de détention de Muret, qui accueille 600 détenus, n’en possédait pas. C’est désormais du passé. Cet été, cinq UVF ont vu le jour. « Il y avait nécessairement besoin de cela, explique Jean Luc Ruffenach, le directeur de la prison. Muret est un centre de détention national, pour de longues peines et nous devions nous mettre à niveaux des autres en France ».

Des cocons dans la prison

Autre nouveauté : les parloirs familiaux prolongés. Ce sont des petits salons d’environ 12 à 15m², qui permettent au détenus de recevoir de la visite plusieurs heures, dans le calme. Toujours dans l’idée d’améliorer les conditions d’accueil des proches, l’administration pénitentiaire a rénové les parloirs (ouverts le samedi et le dimanche pour des visites de une ou deux heures).

Ces travaux ont été réalisé dans le cadre d’un chantier de rénovation important réalisé pour le centre de détention de Muret, créé en 1966. Depuis 2011, une nouvelle porte d’entrée, plus sécurisée, a été installée, un poste de centralisation de l’information et un parking ont été créés en 2012.

La troisième prison : ça en est où ?

On est encore très loin du troisième établissement pénitentiaire. Le projet, annoncé en février dernier par Jean-Jacques Urvoas, l’ancien Ministre de la Justice, est ralenti depuis le changement de gouvernement« Du coup rien ne sera officialisé avant le printemps prochain » explique-t-on du côté du Ministère. Mais « le nouveau centre pénitentiaire devrait se faire à l’ouest de Muret. Ce serait d’ailleurs une maison d’arrêt et 500 à 600 détenus seraient concentrés », reconnait Stéphane Scotto, le directeur interrégional des services pénitentiaires de Toulouse.

La nouvelle maison d’arrêt devrait être construite dans les cinq ans à venir.

Source : France Bleu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s