Les syndicats vont bloquer la prison le 2 octobre

Les syndicats UFAP et FO ont annoncé une journée d’action au sein de la prison de Maubeuge le 2 octobre, pour protester contre une dégradation des conditions de travail. L’établissement sera bloqué une partie de la journée.

La coupe était pleine. Après une série d’incidents ces dernières semaines dans les murs de la prison de Maubeuge, les syndicats ont décidé de montrer les muscles. Le 2 octobre, FO et UFAP vont organiser une journée de blocage total. Ce cri de colère ne s’inscrit pas dans le cadre d’un mouvement national. «  On est vraiment sur des problématiques liées à l’établissement », selon Christophe Loyer, secrétaire local de l’UFAP. Le communiqué de l’intersyndicale ne fait pas dans la demi-mesure : «  Il n’y a pas une journée où l’un des nôtres ne se plaint pas de ses conditions de travail, ou ne vient pas prendre son poste à reculons.  »

Les griefs sont variés. Les surveillants semblent être devenus des cibles dans la prison, de plus en plus pris à partie par des détenus. Un fonctionnaire avait mêmesubi une double fracture à l’issue d’une altercation avec un jeune homme qui refusait de regagner sa cellule. « On réclame toujours le départ des individus dangereux, faisant l’objet d’une mesure d’ordre et de sécurité  », rappelle Christophe Loyer. Cette antienne remonte à plusieurs mois, mais la situation n’aurait pas évolué selon les syndicats.

Pis, le nombre de détenus frôle l’asphyxie. Ils sont 460 pour une capacité d’accueil de 400 places. Les cellules sont désormais occupées par trois personnes, avec un matelas posé au sol. L’autre pierre d’achoppement concerne la mise en place du module Respecto. Un concept où les détenus ont une certaine autonomie et conservent la clé de leur cellule. Or, comme le rappelle Christophe Loyer, «  il faut beaucoup plus d’effectifs pour encadrer ce projet, ce que nous n’avons pas aujourd’hui ».

Enfin, les syndicats demandent que chaque fonctionnaire soit reçu par la direction lorsqu’il postule à une nouvelle fonction. UFAP et FO préviennent que ce mouvement peut-être reconductible si leurs demandes ne sont pas entendues.

Source : La voix du Nord

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s