Les CIMM désormais pris en compte dans le pénitentiaire

La loi égalité réelle outre-mer est progressivement appliquée. Sollicitée par des citoyens et des organisations syndicales des retards du Ministère de la Justice et la Direction de l’Administration Pénitentiaire, la députée Ericka Bareigts a interpellé la garde des sceaux et ministre de la justice, Nicole Belloubet, sur l’application de cette loi dans le milieu pénitentiaire en Outre-Mers.

La loi égalité réelle outre-mer permet la généralisation à la fonction publique d’État de la prise en compte des Centres d’Intérêts Moraux et Matériels (CIMM) . Suite à cette correspondance, la députée a eu la confirmation que la généralisation de la prise en compte des CIMM dans les mutations des fonctionnaires ultramarins a été appliquée dans l’administration pénitentiaire et est donc effective.

Les fonctionnaires ayant leurs intérêts moraux et matériels dans les Outre-mer ont donc plus de chances de pouvoir travailler sur leur territoire. « Toutefois, le nombre de personnels pénitentiaires candidats à une affectation dans les établissements outre-mer est très largement supérieur au nombre de postes à pourvoir », conclut Ericka Bareigts.

Source : Clicanoo.re

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s