Rennes. Des drones pour introduire des téléphones portables en prison?

Le mois dernier, un ou plusieurs drones ont été signalés au dessus et près du centre pénitentiaire de Rennes Vezin. Un colis avec deux téléphones portables a été découvert après le survol d’un engin. Une enquête est en cours.

Dimanche en fin de journée, un drone a été signalé à proximité du centre pénitentiaire de Rennes Vezin. La gendarmerie a été alertée.

Ce n’est pas la première fois. Selon nos informations, des engins volants se sont déjà approchés de l’établissement le mois dernier. Acte de malveillance ou simple survol par des pilotes sans mauvaise intention ?

Les forces de l’ordre ont inspecté les abords de la prison afin de retrouver le ou les opérateurs, mais sans succès. Une enquête a été ouverte.

Deux téléphones retrouvés

Cette nouvelle pratique suscite des inquiétudes. « C’est un vrai problème, commente un délégué du syndicat FO pénitentiaire. Ça a commencé le mois dernier. Un matin, deux drones ont survolé l’établissement, puis il y en a eu d’autres une nuit. On a alors entendu parler de quatre engins. L’alerte a été donnée par les surveillants des miradors. »

Selon le syndicaliste, un colis contenant deux téléphones portables a été retrouvé dans un chemin de ronde le lendemain d’un survol. « Il a été déposé là par erreur. C’était la cour de promenade qui était visée. »« Cette fois, c’étaient des téléphones, poursuit-il. Mais on peut imaginer que des personnes s’en servent pour déposer de la drogue, des armes, des explosifs… Un drone peut aussi être équipé d’une caméra pour filmer les lieux, un moyen de préparer une évasion. Tout est possible. »

A Valence et Bois-d’Arcy

Le 15 août dernier, un drone était parvenu à s’introduire dans une cour du centre pénitentiaire de Valence (Drôme), et à y déposer un colis. L’engin avait réussi à passer au travers des mailles du filet antihélicoptère. Le colis avait été récupéré par des détenus.

En mai dernier, la maison d’arrêt du Bois d’Arcy (Yvelines) avait été survolée par un ou plusieurs drones, la nuit.

Source : Ouest-France

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s