Bloquée plusieurs heures par les grévistes, la ministre de la Justice a pu sortir de la prison

Le centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil reste sous tension. Depuis lundi 6 h, les agents se relaient à l’extérieur pour maintenir le blocus. Ce mardi, la ministre de la Justice est arrivée à 9 h 15 pour rencontrer les surveillants victimes d’une tentative d’assassinat, jeudi dernier. Les agents, en grève, l’ont empêchée de sortir du centre pénitentiaire plusieurs heures durant.

Dès 5 h 30 ce matin, les surveillants étaient de nouveau rassemblés devant la prison de Vendin-le-Vieil où le mouvement de blocage se poursuit depuis lundi matin, alors que l’établissement n’a plus de directeur. Le nom d’un nouveau directeur devrait être confirmé ce mardi matin.

Après un long suspense tout au long de la journée, la garde des Sceaux a finalement visité ce matin le quartier d’isolement où a eu lieu l’agression de quatre surveillants attaqués, jeudi dernier, par un ex-proche de Ben Laden. Ce dernier a été mis en examen ce lundi en fin de journée par un juge antiterroriste pour tentatives d’assassinat. Elle a ensuite rencontré une délégation de surveillants.

Vers midi, la ministre attendait dans la prison que les CRS, présents en nombre aux abords de Vendin-le-Vieil, dégagent l’entrée de l’établissement, des grévistes ayant décidé de la bloquer à l’intérieur de l’établissement.

La ministre a enfin pu sortir peu après 14h.

Source : La voix du Nord

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s