Prison de Vendin-le-Vieil : visite sous tension pour la ministre de la justice Nicole Belloubet

La ministre de la Justice Nicole Belloubet a été chahutée ce mardi matin alors qu’elle venait visiter la prison de Vendin-le-Viel où quatre surveillants ont été agressés jeudi dernier par un détenu radicalisé. Une soixantaine de surveillants, massés devant l’entrée, veulent l’empêcher de sortir.

Ce n’est pas une visite de tout repos pour la ministre de la Justice Nicole Belloubet ce mardi matin à la prison de Vendin-le-Vieil dans le Pas-de-Calais.  Elle a été accueillie par des sifflets et quelques cornes de brume. Certains surveillants de prison ont aussi entonné la Marseillaise à son arrivée.

« Cela fait cinq jours qu’on vous attend, vous devez nous entendre, Mme la Ministre. On attend des mesures de sécurité, et vite », ont lancé les surveillants de la prison à Nicole Belloubet, cinq jours seulement après l’agression de quatre de leurs collègues par un détenu radicalisé.

La ministre de la Justice est rentrée à l’intérieur du centre pénitentiaire où elle devait s’entretenir avec la directrice adjointe, les surveillants blessés et des responsables syndicaux.  Une visite qui dure depuis plus de deux heures.

Les surveillants veulent empêcher la ministre de sortir

Une soixantaine de surveillants se sont massés devant les grilles de la prison. Ils veulent empêcher la ministre de sortir. Ils lui reprochent d’être venue « les mains vides ».

Le ton est brusquement monté vers 11h30 quand un délégué syndical est venu donner des nouvelles aux surveillants de prison. Selon lui, la ministre aurait proposé de faire monter d’un échelon les quatre surveillants blessés jeudi dernier. Cette annonce a été très mal accueillie.

« On se fout de notre gueule », estiment le surveillants amers. Quelques dizaines d’euros en plus pour un échelon qu’ils auraient de toute façon atteint dans quelques mois.

Les surveillants de prison en colère sont bien décidés à garder la ministre au chaud à l’intérieur jusqu’à obtention des propositions plus acceptables. A 12h, Nicole Belloubet n’avait toujours pas rencontré les responsables syndicaux. Les CRS se tiennent prêt à intervenir si besoin.

Visite sous tension à la prison de Vendin-le-Vieil pour la ministre de la justice Nicole Belloubet - Radio France
Visite sous tension à la prison de Vendin-le-Vieil pour la ministre de la justice Nicole Belloubet © Radio France – Claire Mesureur
La ministre de la Justice Nicole Belloubet en visite à la prison de Vendin-le-Vieil dans le Pas-de-Calais - Radio France
La ministre de la Justice Nicole Belloubet en visite à la prison de Vendin-le-Vieil dans le Pas-de-Calais © Radio France – Eric Turpin

Source : France Bleu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s