Un directeur de Fresnes soupçonné d’avoir accordé des faveurs à des détenus

le

Sept hommes, dont un directeur et un surveillant de la prison de Fresnes dans le Val-de-Marne, deux détenus et un aumônier de prison juif, ont été placés lundi en garde à vue, soupçonnés de participer à un réseau de corruption en détention.

Le directeur chargé de la supervision d’un des trois bâtiments de la prison de Fresnes, et un surveillant «sont soupçonnés d’avoir touché de l’argent en échange d’un traitement de faveurs accordé à des détenus majoritairement membres de la communauté juive». Des faveurs, proposées par le directeur et le surveillant, qui pouvaient aller «du portable laissé en détention à des interventions en cas d’incidents ou auprès des magistrats, voire même à appuyer et accélérer les demandes d’aménagement de peine par le chef de division», a expliqué une source proche de l’enquête.

Le parquet de Créteil a confirmé le placement en garde à vue de sept personnes, sans préciser leurs identités. «Plusieurs centaines de milliers d’euros ont été saisis au cours des perquisitions menées lundi matin» aux domiciles des suspects et à l’intérieur de la prison, a ajouté une source proche de l’enquête.

Les deux détenus sont «bien connus des services de police» : Arnaud Mimran, un financier déjà condamné dans un volet de fraude à la TVA sur le marché des droits à polluer, et Eric Robic, le chauffard français qui avait écrasé l’Israélienne Lee Zeitouni à Tel-Aviv en septembre 2011 avant de prendre la fuite.

Source : La Voix du Nord

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s