Faute de place, des matelas au sol dans les prisons d’Agen et Montauban

le

Depuis vendredi, les avocats du barreau d’Agen sont en grève et les rythmes du Tribunal de grande instance et de la Cour d’appel sont au ralenti.

Au menu du tribunal correctionnel ce lundi : quatre comparutions immédiates et quatre mandats de dépôt ordonnés par ledit tribunal vu que la défense ne pouvait être pas assurée. L’un des quatre prévenus du jour a été placé en détention provisoire à… Bordeaux, faute de places dans les maisons d’arrêt d’Agen et de Montauban.

De la bouche même de la présidente du TGI Béatrice Almendros, l’accueil n’était tout bonnement pas possible « vu qu’il y a quinze matelas par terre à Agen, et vingt à Montauban. » A Agen, il faut, depuis hier compter trois détenus supplémentaires, en attente de leurs procès en avril et mai.

Les avocats protestent contre l’absence de concertation du ministère de la Justice en amont des propositions que la Garde des Sceaux doit faire pour moderniser la justice en France. Une des possibilités concerne les alternatives à la prison. Cela semble justifié pour les deux maisons d’arrêt d’Agen et Montauban.

Source : La Dépêche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s