À Perpignan, un détenu handicapé n’a pas pu vider sa poche à excréments pendant cinq jours

le

L’observatoire international des prisons s’alarme de la situation d’un détenu perpignanais, placé en quartier disciplinaire « sans son matériel médical » malgré de graves problèmes de santé.

« La situation est scandaleuse » selon l’Observatoire international des prisons. En novembre dernier, un homme en détention provisoire à la maison d’arrêt de Perpignan a été « envoyé au quartier disciplinaire sans son matériel médical, et malgré les contre-indications des médecins ».

Or, selon l’OIP, l’homme n’a pas pu changer son matériel médical pendant cinq jours. « La logique disciplinaire a prévalu sur la logique sanitaire » se désole Sarah Bosquet, chargée d’enquête.

Sarah Bosquet : « une situation scandaleuse »

Ce mercredi soir, la direction du centre pénitentiaire n’avait pas répondu à nos sollicitations.

De son coté, le syndicat FO pénitentiaire tient à préciser que « seuls les détenus coupables de fautes graves sont placés en quartier disciplinaire ». L’organisation syndicale UFAP/UNSA ajoute de son côté que ce détenu « refuse de se faire soigner » en Unité Hospitalière Sécurisée Interrégionale à Toulouse. Toujours selon le syndicat, l’homme aurait profité de sa poche pour cacher du cannabis, et trafiquer des stupéfiants au sein de la prison.

Source : francebleu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s