Prisons: saisies records de téléphones portables

le

Plus de 40.000 téléphones et accessoires (chargeurs, etc.) ont été saisis dans cent quatre-vingt-six prisons françaises en 2017. Selon ces chiffres présentés mardi par la Direction de l’administration pénitentiaire (DAP), la hausse est constante depuis dix ans : c’est huit fois plus d’appareils saisis par rapport à 2007. « Les portables en prison, c’est une bataille perdue », estime même un cadre de la pénitentiaire.

Selon la DAP, cette progression s’explique par le nombre de détenus, plus important, qu’il y a dix ans : ils étaient 58.400 en 2007, 68.400 en 2017. Mais aussi grâce à un meilleur repérage des agents pénitentiaires.

Brouilleurs et téléphones fixes

Pour intensifier la lutte, la ministre de la Justice Nicole Belloubet a annoncé en janvier le lancement de deux chantiers : le déblocage cette année d’une enveloppe de quinze millions d’euros pour mettre en place des brouilleurs. Actuellement, on en recense 804. Mais aussi installer près de 50.000 téléphones fixes en cellule, pour ne pas couper les détenus de leurs proches.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s