Un détenu essaie de s’évader de l’hôpital Purpan de Toulouse où il devait être soigné

le

Les surveillants de l’administration pénitentiaire pensaient qu’il avait ingurgité des cachets pour attenter à ses jours. Mais en réalité, le détenu était assez lucide pour prendre ses jambes à son cou.

Ce mercredi après-midi, vers 15 heures, un individu incarcéré au centre de détention de Muret a été amené aux urgences de l’hôpital Toulouse-Purpan pour ce qui semblait être une tentative de suicide. Mais alors qu’il était menotté, il a pris la fuite en courant avant d’être rattrapé.

Libérable en 2027

Une scène qui a dû laisser les personnels soignants et autres usagers du centre hospitalier quelque peu pantois. La police était sur place.

Cet individu de 36 ans se trouvait à l’isolement quand il a été extrait de sa cellule. A-t-il mimé un malaise ou est-ce qu’il a bel et bien ingurgité des médicaments ? Trop tôt pour le dire.

Déjà condamné pour des faits de vols ou d’extorsions, il était libérable en 2027.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s