Vendée : pas de nouvelle prison ni à La Roche-sur-Yon, ni à Fontenay-le-Comte

le

Le ministère de la justice a pris la décision de ne pas construire de nouvel établissement pénitentiaire en Vendée. que ce soit à La Roche-sur-Yon ou à Fontenay-le-Comte.

« Aucune nouvelle prison ne sera construite en Vendée, ni à La Roche-sur-Yon, ni à Fontenay-le-Comte », c’est l’info révélée ce jeudi par nos confrères du Sans-Culotte.

LE SANS-CULOTTE 85@SansCulotte85

INFO EXCLUSIVE ! Suite à une réunion, hier, au ministère de la Justice, il a été annoncé qu’aucune nouvelle prison ne serait construite en Vendée, ni à La @LRSY_ville ni à @VilleFontenay ! Plus d’argent dans les caisses… Voilà qui va faire du bruit dans le landerneau des élus !

« Je viens d’apprendre du ministère de la Justice qu’il n’y aurait pas de nouvelle prison en Vendée. C’est une décision scandaleuse pour notre département, dont les prisons figurent parmi les plus surpeuplées de France », s’insurge le sénateur vendéen Bruno Retailleau dans un communiqué de presse.

« La Vendée est notamment victime du reniement des promesses d’Emmanuel Macron, qui avait annoncé la construction de 15 000 places supplémentaires en France alors qu’il n’y en aura finalement que 7 000 », poursuit l’élu LR.

A La Roche-sur-Yon, l’actuelle prison disposait « à l’origine de 39 places. Aujourd’hui, il y a 95-97 détenus. C’est beaucoup, beaucoup trop », estime Luc Bouard, le maire LR de La Roche-sur-Yon,

« C’est trop d’inconfort et d’insécurité pour les détenus et les personnels eux-même. Les bâtiments sont inadaptés aux conditions de détention du 21e siècle ».

Pour l’élu rochais, cette décision du gouvernement n’est pourtant « pas vraiment une surprise au vu de grande réforme voulue par le gouvernement » qui divise par deux le nombre de places précédemment annoncé par le président Macron.

« J’ai des regrets car il y avait moyen d’améliorer les conditions de travail du personnel ou encore l’accueil des familles », explique Luc Bouard, « il nous reste à nous battre pour la prison actuelle soit réhabilitée ».

Déception également à Fontenay-le-Comte. Les élus du sud Vendée militaient pour la création d’un établissement pénitentiaire.
« Nous avions tout prévu, nous avions un excellent dossier », explique Jean-Michel Lalère, le maire LR de Fontenay, « ce projet c’était 80 millions d’euros d’investisement, 250 bouches à nourrir chaque jour plus le personnel. C’est toute une économie qui se rattachait à ce projet ».

Aujourd’hui, le maire de Fontenay-le-Comte considère avoir été une nouvelle fois« dupé », après l’abandon du projet de l’A831

« On va faire le deuil d’un nouveau projet de territoire utile ».

Reste maintenant pour l’élu du sud-Vendée à faire aboutir le projet de desserte rapide vers La Rochelle « promis en guise de compensation à l’abandon de l’A831 ».

Un projet qui permettrait à des entreprises implantées sur La Rochelle de « pouvoir se développer vers Fontenay-le-Comte où des terrains sont disponibles ».

Source : France Info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s