A la prison de Valence, un détenu met le feu à sa cellule

le

Ce jeudi matin un détenu a mis le feu à sa cellule alors qu’il se trouvait en quartier disciplinaire après avoir agressé deux surveillants. Les gardiens de prison demandent son transfèrement en urgence.

A la prison de Valence, l’année commence sur un nouveau ras-le-bol des surveillants. Il y a d’abord eu mardi l’agression à l’huile bouillante et à la lame de rasoir de deux surveillants par un détenu. Et ce jeudi matin, vers 7h et demi, ce même détenu, placé en quartier disciplinaire, a mis le feu à sa cellule.

 

Les gardiens ont éteint le feu

 

Selon le syndicat UFAP UNSA Justice de Valence, le détenu s’est introduit un briquet dans les voies naturelles et il a donc ensuite mis le feu à sa cellule. Ce sont les gardiens qui ont arrêté le feu et qui ont sauvé la vie du détenu. Les agents qui sont intervenus ont été copieusement insultés par l’intéressé.

« La prison de Valence est une cocotte-minute, le personnel va travailler la boule au ventre » – Sylvain Royère de l’UFAP UNSA Justice 

Sylvain Royère de l’UFAP UNSA Justice demande le transfèrement de ce détenu mais aussi plus de moyens pour gérer ces personnes dangereuses : « Nous manquons de matériel pour gérer ces individus dangereux, nous n’avons pas de passe-menottes par exemple pour menotter les détenus avant qu’ils sortent de leur cellule. Nous allons arriver à une vraie catastrophe sur le personnel « déplore-t-il.

Source : France-Bleu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s