Brest. Deux ans de prison pour le détenu fiché S qui s’était évadé

le

En mai 2018, Anthony Pondaven, 21 ans, détenu fiché S de la prison de Brest, s’était fait la malle dans des conditions rocambolesques. Ce jeudi 28 février, au tribunal de Brest, il a comparu pour évasion par violence en récidive. Son complice écope d’un an et demi de prison. Sa compagne est relaxée.

Le 16 mai 2018, l’évasion dans des conditions rocambolesques d’Anthony Pondaven, 21 ans, détenu fiché S de la prison de Brest, avait fait la Une des médias. Ce jeudi 28 février, au tribunal de Brest, il a comparu avec un complice et sa petite amie pour évasion par violence en récidive.

Il a été condamné à deux ans de prison avec maintien en détention. Son complice, âgé de 22 ans, écope d’un an et demi de prison, également avec maintien en détention. Ils devront payer 800 € à chacun des trois gardiens victimes. La compagne, âgée de 22 ans, a été relaxée.

Radicalisé en prison

Le jeune homme s’était évadé pendant un transfert médical à l’hôpital Morvan. Il avait commencé à refaire ses lacets avant de s’enfuir en courant, toujours menotté, vers une voiture où l’attendaient des complices. Le conducteur de la voiture s’était rendu de lui-même à la police. Anthony Pondaven avait été interpellé quinze jours plus tard dans le Pays Basque espagnol avec son complice. Ils avaient été extradés et remis aux autorités françaises. Ils étaient incarcérés dans l’attente de leur procès.

Avant son évasion, Anthony Pondaven était en détention pour vols de voiture. Mais il s’était déjà retrouvé à la barre du tribunal correctionnel de Brest pour des insultes et crachats à destination d’un policier. Il s’était radicalisé en détention. Il figure sur le fichier S des services de renseignement français en raison de sa pratique rigoriste de l’Islam.

Originaire de Landerneau, fils de parents séparés, il a été élevé par sa mère. Il est déscolarisé depuis l’adolescence, période de ses premiers vols. Les délits se sont multipliés… En septembre 2018, à Brest, il a été condamné pour trois affaires de vols et cambriolages commises en 2017, écopant de deux ans de prison ferme.

Source : Ouest-France

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s