Nantes. Cannabis en prison : Avant le parloir, elle cache deux barrettes dans son soutien-gorge

Une femme de 20 ans a dissimulé treize grammes de résine de cannabis dans ses sous-vêtements avant de rendre visite à un détenu.

Deux barrettes de résine de cannabis. Soit treize grammes.

Au sortir du parloir

C’est ce qui a été découvert sur un détenu avant qu’il ne regagne sa cellule, au centre de détention de Nantes. C’était dimanche 17 novembre 2019, peu avant 11 heures. Il sortait d’un parloir.

La jeune femme qui était venue le visiter a été interpellée. En garde à vue, elle a reconnu avoir caché le produit stupéfiant dans son soutien-gorge.

4 mois de prison

La jeune femme explique que deux hommes lui ont confié les deux barrettes sur le parking de la maison d’arrêt, avant qu’elle ne franchisse les lourdes portes du bâtiment.

La suspecte, âgée de 20 ans, a été incarcérée à son tour à l’issue de sa garde à vue. Elle avait en effet été condamnée à quatre mois de prison à La Roche-sur-Yon. Cette peine a été mise à exécution.

Source : Ouest-France

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s