«PARACHUTAGES» ET NUISANCES SONORES AU CŒUR DE LA VISITE DE LA MINISTRE À LA PRISON DE BEAUVAIS

La ministre de la Justice et garde des Sceaux, Nicole Belloubet, s’est rendue au centre pénitentiaire de Beauvais ce jeudi 14 novembre où les problèmes de parachutage d’objets et les nuisances sonores dues au cris et insultes incommodant les riverains était au cœur des discussions.

La garde des Sceaux interpellée par le maire de Beauvais Caroline Cayeux s’est rendue sur le toit près du mirador pour se rendre compte de l’impact du bruit sur les premières habitations de Saint Jean, situées à 600 mètres. A la demande de Caroline Cayeux, la ministre a évoqué plusieurs pistes et a accepté de partager le financement de différentes solutions qui seront étudiées par des experts. L’administration envisage la création d’un mamelon de terre de 15 mètres de haut, des plantations d’arbres à l’abord des maisons, ou un mur végétal.

La visite de la ministre intervient dans un contexte tendu, avec des syndicats en colère notamment concernant les conditions de sécurité pour les gardiens. En cause, des «parachutages» dangereux et récurrents d’objets divers : clés USB, portables couteaux, pince coupante et même des feux d’artifice comme ce fut le cas le 7 novembre dernier.
La ministre a dit vouloir apporter des solutions : l’achat de 600 mètres de rouleaux de fils barbelés Concertina, commandé cette semaine. Ils freineront les pénétrations et empêcheront les lanceurs de projectiles d’approcher du mur d’enceinte.

Source : Oise Hebdo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s