Les surveillants de la Maison d’arrêt de Nice débraient après deux agressions

Les surveillants pénitentiaires de la maison d’arrêt de Nice ont débrayé brièvement ce mercredi, à l’appel de l’Ufap-UNSa Justice.

Un mouvement en réaction à deux agressions ce matin au sein de l’établissement pénitentiaire.

L’assistante sociale du service médico-psychiatrique régional « a été violemment agressée », selon le syndicat. La jeune femme frappée à plusieurs reprises à la tête à coups de pied, a été conduite à Pasteur.

Dans la foulée de cette agression, un surveillant a reçu un coup de poing au visage. Il a également été transporté à l’hôpital.

Les deux détenus concernés sont actuellement en garde à vue.

« C’est trop » pour l’Ufap-UNSa Justice qui dénonce « quatre agressions en l’espace de 10 jours à la maison d’arrêt ».

« La grogne monte dans les rangs des agents pénitentiaires bien trop souvent en première ligne face à une population pénale qui parfois ne connaît pas de limites », fait savoir Nordine, délégué pour Nice.

Source : Nice-Matin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s